"Si je peux vous faire rêver n'est ce qu'un instant...sur les objets simples, sur la lumière dans les regards, vous faire ressentir un peu de poésie, de paix, éveiller votre sensibilité...alors je serai comblée".

Sur ce Blog je partage avec vous régulièrement autre que mes tableaux, mes petites astuces, des conseils, des réflexions, des petites vidéos, mon travail en cours et anecdotes sur la peinture et de ma vie d'artiste peintre autodidacte.

Je suis ravie de votre visite, prenez un café, un thé et restez y un peu pour vous "balader".

mercredi 29 janvier 2014

"Norma Jeane / Marilyn Monroe"

Peinture à l'huile. Format 12 P  61 x 46 cm  

Pour ce tableau de Marilyn Monroe, je n'ai utilisé que 4 couleurs: Blanc de titane, Blanc de zinc, Noir d'Ivoire et Gris de Payne. S'attaquer à une icone tel Marilyn n'est pas sans risques, autre que la ressemblance, qui doit être saisissante, j'ai voulu la rendre "resplendissante". Merveilleux expérience de la sentir renaître sous les traits de mes pinceaux, j'en oubliais parfois de respirer... Belle, radieuse, à croquer pourtant parfois elle me faisait presque pleurer, sa fragilité n'est pas loin. Petit extrait de"confession inachevée" de Marilyn:

Personne encore ne lui avait jamais offert un objet aussi luxueux.
- Mais tu ne l'as pas fait graver, remarqua-t-il. De Marilyn à... Avec tout mon amour. Ou quelque chose dans ce goût là.
Mon coeur faillit s'arrêter de battre.
- Je voulais le faire graver, repondis-je. Et puis j'ai changé d'avis.
- Pourquoi ? demanda-t-il en me regardant avec beaucoup de tendresse.
- Parce que tu me quitteras un jour, et tu aimeras une autre fille. Et tu ne pourrais pas porter mon cadeau s'il y avait mon nom dessus. Comme ça, tu t'en serviras toujours comme si tu l'avais acheté toi-même.
En général, quand une femme fait ce genre de confidences à son amant, elle s'attend à ce qu'il proteste, calme ses craintes, lui jure fidélité. Ce ne fût pas mon cas. Ce soir-là, dans mon lit, je pleurai longtemps à chaudes larmes.
Un amour sans espoir est un sentiment crucifiant.
Il m'a fallu deux ans pour régler au bijoutier la totalité des cinq cent dollars. Lorsque je lui ai enfin remis le dernier versement de vingt dollars, mon amant était marié à une autre.

14 commentaires:

  1. Salut Miriam, j'avais déjà raté le train en ne postant pas de commentaire sur les saveurs du sud, ou j'ai vu de mes propres yeux le pain se construire, au fur et à mesure de tes coups de peinture, pain à croquer. Mais là, qui ne rêverait pas de croquer Marilyn dans ce superbe tableau. La ressemblance est plus que saisissante, et je trouve Marilyn encore plus resplendissante que la photo originale. Je meurs d'envie le voir de nature. Tu es vraiment une artiste pleine de talent, et tout cela avec seulement 4 couleurs. Mais au fait le blanc et le noir, sont elles des couleurs ?
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Marco, merci pour tes gentils compliments...Marilyn était une femme magnifique et elle restera pour toujours une des icones de la beauté féminine par excellence, un grand bonheur de la peindre, ça ne m'a pas laissé "indifférente" dans tout les sens du terme...poupoupidou

      Supprimer
  2. Épatante ta Norma Jeane !
    Quelle leçon de patience tu nous donnes ! Quel talent !
    Comme d'habitude, les mots ne suffisent pas à traduire ce que je ressens devant ton travail.
    Bravo ! Bravo ! Bravo ! Et encore bravo ! ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Martine, tu es adorable. Patience et précision ont été les clés pour ce tableau, mais aussi le ressenti. J'étais submergées par des "bouffées" de compréhension envers elle pendant que je traçais son visage, peignais sa bouche, ses yeux, ses boucles de cheveux.... Tellement de choses ont été dit sur elle, sa vie...mais quand j'étais seule avec elle, face à face, je trouvais Norma Jeane...

      Supprimer
  3. Ma belle Miriam, je n'en crois pas mes yeux, je la voyais apparaître petit à petit, mais là .... quelle toile sublime, mon admiration pour ton talent n'a pas de limites, well done, bravo... Anaka

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci tout plein Annick pour tes gentils compliments qui me vont droit au coeur et sont si stimulants...ça me touche beaucoup, merci beaucoup, kiss

      Supprimer
  4. Elle est Extraordinaire… Ma dente je suis en extase devant tout ton savoir faire pour cette peinture de Marilyn Monroe, je l'adoooore, elle respire de sensualité, d'espièglerie, de beauté, d'amour, bref d'une féminité qui n'appartient qu'à une catégorie de femme, dont tu fais partie, et qui du coup se ressent dans chaque coup de pinceaux. Elle est BELLE. Bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Sor....ça me touches beaucoup...snif, kiss

      Supprimer
  5. Ça y est enfin Marilyn est arrivée chez moi et a pris un bail à vie. Encore une fois Miriam tu m'as bluffé moi qui suis ton plus grand admirateur alors bravo et encore merci, elle est belle, sensuelle et tellement réelle.....
    Mille bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes gentils compliments, tu sais se faire un beauté prends du temps, et je l'ai pris ce temps pour qu'elle soit au-delà à quoi que tu t'attendais....prends bien soin d'elle chouchou...kiss

      Supprimer
  6. Je viens de découvrir votre peinture, en faisant une recherche sur google, et je ne me lasse pas de regarder une telle intensité des couleurs, des regards, une telle délicatesse aussi. Avec ma plus profonde admiration.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Inma et bienvenue sur mon blog, je suis ravie que vous avez passé un petit moment de "bonheur" en contemplant mes tableaux. Au plaisir....Miriam

      Supprimer
  7. Félicitations Miriam. Norman Jeane aurait aimé, sans nul doute, cette toile la représentant dans toute sa beauté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Eliane, on lui demandera le jour ou on sera tous "là-haut" hi hi hi, bisous

      Supprimer